Le chef du gouvernement : L’économie nationale a su préserver l’attractivité de l’investissement en dépit de la pandémie du Coronavirus.

2_2.jpeg

Le Chef du gouvernement, M. Saad Dine El Otmani a souligné que la méthodologie singulière suivie par notre pays pour gérer les répercussions de la pandémie du Coronavirus a permis de préserver l’attractivité de l’économie nationale et l’attachement des investisseurs à mener à bien leurs projets et leur volonté de reprendre leurs activités.
M. El Otmani, qui présidait, mercredi 17 février 2021, la 79 ème réunion de la commission des investissements, a indiqué que malgré la conjoncture marquée par la pandémie, la commission a pu étudier 34 projets de conventions et d’avenants de conventions d’investissements portant sur  11,3 Milliards de DH et devant créer 3.500 emplois directs et 5.819 emplois indirects. 
Ces projets concernent des secteurs aussi vitaux que les infrastructures, l’énergie et les énergies renouvelables, l’industrie, le tourisme, l’éducation et l’enseignement supérieur, a-t-il expliqué.
« Ce sont là des projets encourageants au regard de la conjoncture que nous vivons, mais aussi en termes d’investissements engagés et d’emplois crées, en particulier ceux programmés dans la région de l’Oriental et des provinces du Sud », a noté le Chef du gouvernement, ajoutant que « ces résultats sont aussi le fruit d’une action soutenue, sachant que depuis le début de l’allègement progressif du confinement sanitaire, la gouvernement a tenu une série de rencontres consacrées aux investissements, en vue de donner une nouvelle impulsion à l’économie et lui permettre de renouer avec son dynamisme et d’envisager des horizons prometteurs pour l’après-pandémie ».
L’évolution positive constatée dans le déroulement de la campagne nationale de vaccination permettra, elle aussi, d’impulser fortement le secteur des investissements et de favoriser la relance de l’économie nationale et d’envisager l’avenir avec optimisme, a espéré M. El Otmani. 
Il a noté que « la nouvelle phase dans la lutte contre le coronavirus, intervient parallèlement avec le lancement du chantier de relance de l’économie nationale en application des hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste, et dont les principaux jalons se déclinent dans l’appui de la mobilisation de l’investissement public et privé et la création du Fonds Mohammed VI pour l’investissement avec pour principale mission la promotion de l’investissement et l’appui du partenariat public-privé.
 

Lettre d'informations