Le Chef du gouvernement préside la 4ème réunion de la Commission interministérielle chargée du suivi de la mise en œuvre du programme gouvernemental

crop.jpg

Le Chef du gouvernement, M. Saad Dine El Otmani a présidé, vendredi 28 mai 2021, la 4ème réunion de la Commission interministérielle chargée du suivi de la mise en œuvre du programme gouvernemental,  consacrée à l’évaluation des réalisations de la 4è année du mandat de l’exécutif, à l’examen des chantiers prioritaires prévus pour le reste du mandat et à la préparation du bilan global de l’action gouvernementale et des mécanismes de communication y afférents.
Au début de la réunion, M. El Otmani s’est félicité des efforts déployés par les départements gouvernementaux, saluant le caractère participatif et l’esprit de coordination ayant présidé à la préparation du bilan de la mise en œuvre du programme gouvernemental au titre de la 4è année de ce mandat, selon la méthodologie adoptée.
Il a précisé que la conjoncture de cette réunion, qui intervient à l’approche de la fin du mandat gouvernemental, est marquée par nombre de défis importants comme ceux que posent la cause nationale et les intérêts suprêmes du Royaume, le chantier de la généralisation de la protection sociale, la gestion de la pandémie du coronavirus, la poursuite de la campagne nationale de vaccination, la reprise de toutes les activités économiques, ainsi que la gestion de la période des examens, de la période estivale et de la saison touristique, en plus de l’opération de retour des MRE.
Il a également  relevé que cette rencontre intervient après la présentation, devant Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste, du nouveau modèle de développement.
Évoquant les répercussions de la pandémie du Covid-19, M. El Otmani a souligné que grâce à Dieu et à une forte mobilisation de tous sous la conduite éclairée de SM le Roi, que Dieu le préserve,  notre pays a pu éviter le pire sur les plans sanitaire et socio-économique et atténuer l’impact de la pandémie.
Il a relevé qu’en dépit des conditions difficiles que traverse le Royaume, la quatrième année du mandat gouvernemental, a été marquée par le lancement et l’accélération d’une série de réformes et de chantiers structurants. Il s’agit en l’occurrence du chantier de la protection sociale, de la réforme des centres régionaux d’investissement, de la mise en œuvre de la Charte de déconcentration administrative, de la simplification des procédures et modalités administratives, ainsi que de la réforme du secteur public et du système de l’éducation et de la formation.
M. El Otmani s’est également félicité du progrès réalisé dans l’exécution du programme gouvernemental, précisant qu’environ 69 pc des mesures ont été mises en œuvre, en sont à un stade avancé, ou bien s’inscrivent dans la durée, alors que 23 pc sont en cours de concrétisation. Ces mesures ont eu des effets positifs directs sur la vie des citoyens et des entreprises, a-t-il dit.
Il a toutefois fait observer que les indicateurs socio-économiques, dont la plupart ont connu une évolution positive de 2017 à 2019, ont accusé une légère baisse en raison de la pandémie, à des niveaux moindres que prévus et par rapport aux pays voisins, estimant que les prémices d’amélioration de certains de ces indicateurs et le succès de la campagne de vaccination constituent une lueur d’espoir pour surmonter les difficultés et édifier un Maroc meilleur.
« Nous avons réalisé un bilan gouvernemental collectif honorable. Mais nous devons continuer sur la même voie de la mobilisation collective pour surmonter les défis qui se dressent encore devant nous », a dit M. El Otmani, qui a exhorté l’ensemble des membres de l’exécutif à poursuivre leur travail sérieux dans l’intérêt du pays et des citoyens, et à parachever la mise en œuvre du reste des engagements énoncés dans le programme gouvernemental d’autant que le mandat du gouvernement n’est pas encore arrivé à son terme.
Après un exposé du chef du gouvernement et un large débat, le rapport de synthèse des réalisations de la 4è année du mandat du gouvernement a été adopté, ainsi que les chantiers proposés qui doivent être prioritaires durant le reste du mandat gouvernemental.
La réunion a été également l’occasion d’échanger des vues sur la préparation du bilan global et consolidé du mandat du gouvernement ainsi que des mécanismes de communication y afférents.
La Commission interministérielle chargée du suivi de la mise en œuvre du programme gouvernemental, qui comprend l’ensemble des membres du gouvernement, a été créée en vertu d’une circulaire du Chef du gouvernement en août 2017.
Cette commission a notamment pour missions l’adoption du Plan d’Exécution du Programme gouvernemental et le suivi de sa mise en œuvre, la recherche des solutions appropriées pour rattraper tout retard enregistré au niveau de la réalisation, ainsi que l’adoption des suggestions et des solutions adéquates pour faciliter l’exécution du programme gouvernemental et rehausser la performance de l’action du gouvernement. Le secrétariat de cette commission est assuré par une unité qui siège auprès du Chef du gouvernement et qui est mise à la disposition des départements gouvernementaux.
 

Lettre d'informations