Tenue de la Commission des Investissements n°85

_DSF3621.jpg
  • Approbation de 15 conventions et avenants de projets d’investissements pour plus de 10,8 milliards de Dirhams
  • Création attendue de plus de 2900 emplois directs et indirects
  • Depuis le début du mandat, cinq Commissions d’Investissement ont été tenues et ont permis l’approbation de 46 projets de conventions et d’avenants pour un montant global de plus de 33,4 Milliards de Dirhams et la création de près de 5 816 emplois directs et 8 475 emplois indirects. 

Le Chef du Gouvernement, M. Aziz Akhannouch a présidé, mercredi 20 avril 2022 à Rabat, la Commission des Investissements N° 85, en présence de M. Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, M. Nizar Baraka, ministre de l’Equipement et de l’Eau, M. Khalid Ait Taleb, ministre de la Santé et de la Protection Sociale, Mme Fatim Ezzahra El Mansouri, ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, M. Mohamed Sadiki, ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, M. Younes Sekkouri, ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, du Travail et des Compétences, M. Ryad Mezzour, ministre de l’Industrie et du Commerce, Mme Fatima Zahra Ammor, ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Economie Sociale et Solidaire, Mme Leila Benali, ministre de la Transition Energétique et du Développement Durable et de M. Mohcine Jazouli, ministre délégué auprès du Chef du gouvernement chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Evaluation des politiques publiques, M. Faouzi Lekjaa, ministre délégué auprès du ministre de l’Economie et des Finances, chargé du Budget et Mme Ghita Mezzour, ministre déléguée auprès du chef du gouvernement chargé de la Transition numérique et de la Réforme et de l’Administration.  

La Commission des Investissements n°85 a examiné 17 projets de conventions et avenants à des conventions. Elle en a approuvé 15 pour un montant global de 10,8 Milliards de Dirhams permettant la création de 2907 emplois directs et indirects.  
Les projets d’investissements examinés lors de cette commission sont dominés par le secteur des télécommunications, avec 5,7 milliards de dirhams, soit près de 53% du montant global projeté ; suivis en seconde position par le secteur de l’Industrie, qui totalise près de 3,2 milliards de dirhams.
Les projets à capitaux nationaux ou mixtes représentent la majeure partie des investissements projetés avec près de 9,2 Milliards de Dirhams.
Le Chef du Gouvernement a tenu à rappeler à cette occasion l’importance de l’Investissement, principal levier de la relance économique et relais essentiel pour créer des emplois. 
A ce titre, le Gouvernement est entièrement mobilisé en faveur de la mise en œuvre des réformes structurelles à mener afin de dynamiser l’investissement sur l’ensemble du territoire national, et ce dans le cadre de la mise en œuvre des Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi, que Dieu l’Assiste, relatives à la Charte de l’Investissement. 
Au cours de cette cinquième commission des investissements, le Chef du Gouvernement a également rappelé la nécessité de veiller à l’efficacité dans l’instruction des projets examinés par la Commission des Investissements et de maintenir, comme depuis le début du mandat actuel, une cadence régulière de la tenue des réunions.
 

Le Chef du gouvernement a affirmé que les réunions de la Commission des Investissements constituent non seulement l’occasion d’approuver les nouvelles conventions mais également une opportunité pour faire un point sur l’état d’avancement des projets approuvés lors des réunions précédentes et débloquer les éventuels problèmes rencontrés lors de leur mise en œuvre. 
Pour rappel, depuis le début du mandat, cinq Commissions d’Investissement ont été tenues et ont permis l’approbation de 46 projets de conventions et d’avenants pour un montant global de plus de 33,4 Milliards de Dirhams et la création de près de 5 816 emplois directs et 8 475 emplois indirects. 
Ces résultats confirment la tendance positive des investissements réalisés au Maroc en dépit d’une conjoncture internationale difficile. Ils sont le fruit des fondamentaux économiques solides du Royaume.

 

Lettre d'informations