Le Chef du gouvernement : L’allégement des restrictions à la mobilité des voyageurs de et vers le Royaume est accompagné d’autres mesures pour protéger les citoyens.

CGCG---10-06-2021.jpeg

Le Chef du gouvernement, M. Saad Dine El Otmani a affirmé que la décision d’alléger les restrictions appliquées à la mobilité des voyageurs de et vers le Royaume, a été prise après un examen méticuleux et une concertation élargie avec les départements concernés, en vue de préserver la santé des citoyens et d’éviter, qu’à Dieu ne plaise, une détérioration de la situation sanitaire.
Ouvrant les travaux du conseil de gouvernement, réuni jeudi 10 juin 2021, M. EL Otmani a fait état de la reprise, à partir du 15 juin 2021, des vols de et vers le Maroc, dans le cadre d’autorisations exceptionnelles et de manière progressive, qui tient compte de l’évolution de la situation épidémiologique nationale et internationale, de la classification du ministère de la Santé, des données officielles de l’Organisation mondiale de la Santé, ainsi que des bilans sanitaires communiqués par les Etats concernés.
Il a expliqué que cette décision a été prise au regard de l’amélioration de la situation épidémiologique dans notre pays, laquelle a favorisé un nouveau niveau des mesures relatives à la lutte contre le covid-19, dont l’allégement des restrictions à la mobilité des voyageurs de et vers le Royaume, ce qui facilitera également le déplacement des Marocains résidant à l’étranger qui veulent rentrer au pays.
Le chef du gouvernement a salué à cet égard les efforts déployés par les ministères des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, de la santé et de l’Intérieur, aux côtés des autres départements, précisant que les mesures en question seront actualisées toutes les deux semaines, étant compris que l’allégement sera progressif et que les risques et dangers liés à la pandémie continueront à être pris en considération.
Le Chef du gouvernement a mis l’accent sur l’impact de cet allégement sur plusieurs métiers, notamment ceux liés au tourisme, ainsi que les autres secteurs économiques et sur l’ensemble des citoyens, a-t-il dit, appelant à continuer à faire preuve de prudence et de vigilance afin d’éviter à notre pays toute détérioration de la situation épidémiologique.
Il a fait remarquer que l’assouplissement des mesures doit être accompagné par d’autres dispositions telles que la mobilisation des moyens aériens et maritimes et l’activation des moyens de contrôle, assurant que le Maroc est conscient de ces défis et que les autorités concernées prennent les mesures qui s’imposent pour protéger notre pays et nos citoyens.
Les dispositions prises ont permis à notre pays d’éviter le pire sur les plans économique et social et fait l’objet d’éloges dans les rapports de plusieurs instances internationales, comme la Banque Africaine de Développement (BAD) qui a relevé que ces dispositions ont permis au Maroc d’éviter la perte de 6 pc de son taux de croissance et de préserver 71 pc des postes d’emploi qui étaient menacés.
Ces résultats ont également été salués par d’autres rapports internationaux,  ce qui nous permet d’en être fiers, a-t-il ajouté, formulant le souhait que la campagne nationale de vaccination se poursuive à rythme élevé vers la réalisation de l’immunité collective.
 

Lettre d'informations