Le Chef du gouvernement reçoit le président de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE).

cg.jpeg

Le Chef du gouvernement, M. Saad Dine El Otmani, a reçu, lundi 12 juillet 2921 à Rabat, le président de l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE), M. Rik Daems, qui effectue une visite au Maroc à la tête d’une délégation de parlementaires européens, avec lequel il a eu des entretiens axés sur le renforcement du partenariat entre le Royaume du Maroc et l’APCE. 
Cette rencontre a été l’occasion pour les deux parties de passer en revue les perspectives de consolidation du partenariat entre le Maroc et l’APCE et de la coopération dans les domaines liés aux missions de l’Assemblée parlementaire, notamment l’appui aux droits de l’Homme, la promotion de la pratique démocratique et la garantie de la primauté du droit, à travers un ensemble de conventions internationales y afférentes. 
M. Daems a exprimé la considération de l’APCE pour la position qu’occupe le Maroc dans la région et pour les progrès réalisés par le Royaume en matière de développement socio-économique. Il a fait état de la volonté de l’Assemblée parlementaire de consolider son partenariat avec le Royaume, pour en faire un partenaire essentiel dans le continent africain, notamment dans les domaines qui revêtent une importance particulière pour les deux parties. 
Pour sa part, M. El Otmani a rappelé les grandes réformes entreprises par le Maroc depuis plusieurs années en matière de renforcement des droits humains, de consécration de la pratique démocratique, de garantie des libertés, de promotion des droits des femmes, d’action pour établir la parité et de lutte contre les violences faites aux femmes, entre autres réformes importantes qui ont été mises en œuvre sur le terrain à travers un ensemble de mécanismes.
Le Chef du gouvernement a également mis l’accent sur l’ouverture permanente du Maroc sur le dialogue avec ses partenaires et sa disposition constante à s’engager dans toute initiative visant à renforcer la coopération et le partenariat avec le Conseil de l’Europe et avec l’Union Européenne et ses institutions, dans le cadre du respect mutuel des spécificités de chaque partie.
 

Lettre d'informations