Davos: Le Maroc aborde une nouvelle phase de son développement pour l’édification d’un État Social (M. Akhannouch)

CG-2-2023-01-18.jpeg

Le Maroc aborde, grâce au leadership de SM le Roi Mohammed VI, une nouvelle phase de son développement caractérisée par l’édification d’un État Social, a souligné, mercredi à Davos, le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch.

En un an, le gouvernement a respecté l’Agenda Royal en mettant en place le cadre réglementaire pour l’assurance maladie obligatoire et en ouvrant les droits pour les deux tiers de la population qui n’en bénéficiaient pas jusque-là, a indiqué le chef du gouvernement, qui intervenait dans le cadre du Forum de Davos.

Cette année, le gouvernement veut aller plus loin et généraliser également les allocations familiales, grâce à un système de ciblage efficace des aides sociales, a-t-il assuré.

Parallèlement, a relevé M. Akhannouch lors d'une séance animée par le président-fondateur du Forum de Davos, Klaus Schwab, l’Exécutif a affronté avec détermination les multiples crises de l’année 2022 : énergétique avec l’envolée record des prix mondiaux, climatique avec la pire sécheresse enregistrée depuis 40 ans, monétaire avec le retour de l’inflation.

Il s’agit de mesures à la fois d’accompagnement, de soutien budgétaire et de maintien des équilibres macroéconomiques et des réformes prioritaires, a-t-il expliqué, ajoutant que le gouvernement a garanti l’approvisionnement, contenu l’inflation et continué à résorber les déficits hérités de 2020.

En 2023, a fait savoir le chef du gouvernement, un tiers du budget de l’État a été alloué à la Santé et à l'Éducation, dont 7 milliards de dollars consacrés à l’école, dans l’objectif de rebâtir la confiance dans l’école publique et de renforcer les compétences essentielles pour tous les écoliers.

M. Akhannouch a mis en avant la nécessité de ''donner du futur au présent'' en permettant à la jeunesse marocaine de multiplier les opportunités pour intégrer le marché formel de l’emploi et pour libérer son énergie créatrice, relevant que le Royaume ambitionne de créer une liaison plus forte entre l’économie et le social, tout en consolidant le fil rouge de la transition écologique.

Pour rappel, une délégation marocaine, conduite par le Chef du gouvernement, prend part aux travaux du Forum économique mondial, qui se tient du 16 au 20 janvier à Davos.

La délégation présente à Davos, en Suisse, comprend le ministre de l'Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, la ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, Leila Benali, le ministre délégué chargé de l'Investissement, de la Convergence et de l'Évaluation des Politiques publiques, Mohcine Jazouli et le directeur général de l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations, Ali Seddiki.

Lettre d'informations